Afficher les éléments par tag : 2019

mardi, 12 juin 2018 06:59

Jean-Pierre Castaldi

Publié dans Invités
vendredi, 16 juin 2017 14:58

Firmine Richard

D'origine guadeloupéenne, elle se dirige vers le cinéma par hasard. C'est Coline Serreau qui lui met le pied à l'étrier en 1989 en lui offrant le rôle principal de la comédie «Romuald et Juliette» aux côtés de Daniel Auteuil. Elle joue par la suite dans «Valse d'amour» de Dino Risi et tient de petits rôles dans «Elisa» ou encore «Une pour toutes». En 2002, elle est l'une des «8 femmes» de François Ozon. En 2008, elle était remarquable dans le premier film de Lucien Jean-Baptiste «Première étoile». Elle était venu en 2009 au festival présenter le film de Philippe Locquet "Je vous aime très beaucoup". En 2015 on la retrouve dans «Les Profs 2» de Pierre-François Martin-Laval, «Le Grand Partage» d'Alexandra Leclère et «Dieumerci !» de Lucien Jean-Baptiste. Nous avons hâte de la retrouver cette année au cinéma dans «La Deuxième Étoile» de Lucien Jean-Baptiste.

Publié dans Invités
vendredi, 16 juin 2017 13:46

Moussa Maaskri

Il grandit à Marseille, dans le quartier populaire des "Flamants". Doué pour le football , il se tourne finalement vers une carrière d'acteur 1. Il prend des cours de comédie et commence à jouer sur scène, notamment au Théâtre La Criée, dans des mises en scène de Marcel Maréchal. Ses débuts devant la caméra sont discrets : un rôle dans Mohamed Bertrand-Duval d'Alex Métayer en 1991, un téléfilm de Dominique Baron et un épisode de la série Navarro auprès de Roger Hanin, en 1993.

Il commence à se faire remarquer avec son rôle de dealer dans Bye-Bye de Karim Dridi 2. En 1999, dans Mondialito de Nicolas Wadimoff, il interprète Georges, un pompiste qui accompagne une jeune fugueur pour assister à un match de la Coupe du monde de football à Marseille. Ils se lient d'amitié pendant leur voyage où ils font d’étonnantes rencontres. Ce film, qu’il a écrit avec le réalisateur, lui vaut le Prix du meilleur acteur, au Festival international du film de Tokyo.

C’est un habitué des rôles difficiles, de durs ou de mauvais garçons comme dans La Taule d'Alain Robak, Truands de Frédéric Schoendoerffer, Banlieue 13 : Ultimatum de Patrick Alessandrin, L'Immortel de Richard Berry ou La Frenchde Cédric Jimenez. Parlant aussi arabe, espagnol, anglais et italien, il apparaît dans des coproductions internationales comme Deux frères de Jean-Jacques Annaud, Bruc. La légende de Daniel Benmayor, Intersections de David Marconi et Malavita de Luc Besson.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Moussa Maaskri de Wikipédia en français (auteurs

Publié dans Invités
dimanche, 11 juin 2017 15:38

Khaled Alouach

Khaled Alouach n'a que 19 ans et il est déjà impressionnant et bouleversant dans le film «De toutes mes forces» aux côtés de Yolande Moreau. Un premier film où il joue un gamin des foyers d'accueil dans ce film quasi-autobiographique de Chad Chenouga. 

En 2018, on le retrouve au casting du film «un couteau dans le cœur» de Yann Gonzalez avec Vanessa Paradis.

Publié dans Invités
samedi, 10 juin 2017 14:37

Saïda Jawad

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 18:17

Olivier Megaton

De son vrai nom Olivier Fontana, celui qui tire son pseudonyme de l'explosion d'Hiroshima qui a eu lieu 20 ans avant sa naissance, est à la fois réalisateur, romancier et peintre.

Olivier Mégaton est d'abord connu pour la réalisation de clips musicaux, surtout dans le domaine de la musique urbaine, dans lequel il a évolué en tant que graphiste. Il a également réalisé des courts métrages, et c'est tout naturellement qu'il s'est lancé en 2000 dans le cinéma avec le film «Exit».

En 2008, il dirige Jason Statham dans le troisième volet de la série «Le Transporteur». En 2011, sa nouvelle production a pour titre «Colombiana», un film franco-américain avec Zoe Saldana, et la suite «Taken 2 & 3» est également confiée à Olivier Mégaton, en 2013 et 2015 avec notamment les acteurs Liam Neeson et Maggie Grace ainsi que Forest Whitaker qui rejoint le 3ème volet de la désormais célèbre saga...

Nouveau projets annoncés : l'adaptation pour Netflix du comik book de Rick Remender : «The Last Days of American Crime» et son prochain film «Rallye Car» avec Keanu Reeves...

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 18:11

Lou Gala

Elle se forme au Cours Florent et à l'Atelier Blanche Salant puis intègre le Conservatoire Erik Satie sous la direction de Daniel Berlioux.

En 2012, elle obtient son premier rôle au cinéma dans le film 16 ans ou presque de Tristan Séguéla produit par UGC aux côtés de Laurent Lafitte et Jonathan Cohen.

En 2014, Patrick Bruel la choisit dans son clip Maux d'enfants, un des premiers clips musicaux interactifs français. Sa prestation est remarquée, beaucoup d'internautes réagissent, pensant qu'il s'agit d'un cas réel. Ce clip destiné à sensibiliser l'opinion sur le cyberharcèlement et à dénoncer le harcèlement virtuel, est construit en partenariat avec l'association "e-Enfance".

La même année, elle est à l'affiche du film BIS de Dominique Farrugia avec Franck Dubosc et Kad Merad.

En 2015, elle obtient sa première récompense : Elle fait partie de la sélection officielle Talents Cannes effectuée par l'Adami pour le Festival de Cannes. Elle est la plus jeune actrice à recevoir cette distinction. La sélection de jeunes acteurs parmi plus de mille candidats à travers toute la France compte dans ses rangs les comédiens Audrey Tautou, Léa Seydoux et Pierre Niney.

Elle joue dans le film Samedi Soir de Stéphanie Murat présenté successivement au Festival de Cannes, au Festival du film francophone d'Angoulême, au Festival de la fiction TV de La Rochelle 2015, au Festival international des jeunes réalisateurs de Saint-Jean-de-Luz au Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand.

Elle se fait connaître du grand public en 2016 grâce à son rôle dans l'adaptation au cinéma de la bande dessinée Tamara. Elle y joue Anaïs aux côtés de Sylvie Testud, Cyril Gueï, Bruno Salomone et Rayane Bensetti

En 2017, elle est choisie comme égérie du Festival international du film de Saint-Jean-de-Luz. L'affiche est photographiée par François Berthier.

En 2018, on la verra dans le troisième volet de la sage Les Tuche , Les Tuche 3 : Liberté, Égalité, FraterniTuche où elle a pour partenaires Théo Fernandez et Stéphan Wojtowicz. Elle joue dans le film LOOV, le premier long-métrage de Jérôme de Gerlache.

© Wikimonde : Lou Gala

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 17:34

Philippe Caroit

Sa belle gueule et ses yeux bleus comme l’océan lui ont souvent valu de jouer les séducteurs. Le comédien, qui se partage équitablement entre cinéma, télévision et théâtre, est, sur le petit écran, un abonné des grandes sagas : après «Les grandes marées» (1993), on le retrouve successivement dans «Tramontane» (1999) aux côtés d’Alexandra Vandernoot, «Méditerranée» (2001) avec Ingrid Chauvin puis «Le Bleu de l’océan» (2003) face à Claire Borotra. L’un de ses rôles majeurs reste cependant celui de l’Inspecteur David Kaan  dans la série «Bœuf-carottes», diffusé entre 1995 et 2001. Il y donne la réplique au grand Jean Rochefort, qui incarne le Commissaire Antoine Venturi. Pendant 9 saisons, Philippe Caroit est le «chef» Gilles Sagnac de la série «R.I.S., police scientifique». Dernièrement on a pu le voir dans «Meurtres à La Rochelle», «Mallory» et «Camping Paradis».

Mais cette année il joue dans le film de Jean-François Davy, «Vive la crise» présenté dans le cadre du Festival.

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 15:19

Michel La Rosa

Acteur, Animateur Télé et Maître de Cérémonie du Festival

Connu pour sa bonne humeur légendaire et sa capacité à animer les émissions ou les débats, Michel La Rosa sera, cette année encore, le Maître de Cérémonie du Festival. Tous les soirs, ce sera lui, qui, sur la scène du Palais des Congrès, aura la tâche d’animer et de présenter les films qui seront diffusés, sans oublier les hommages qui seront rendus à des grands noms du cinéma Français. Michel La Rosa est un visage connu du public. Il a démarré sa carrière d’acteur en 1979, mais l’a interrompu en 1984, quand il s’est consacré à son rôle d’animateur et de producteur à la télévision. Sur France 2 on a pu le voir dans : «Matin bonheur», «Villa de Stars», «Eté show», «Ca va Tanguer». De 1998 à 2013 il présente les émissions «Télé Vitrine» et “Shopping Avenue Matin” sur TF1. Revenu au monde de la comédie, il est au casting des séries télévisées “Camping Paradis”, “Plus Belle la Vie” ou encore “Boulevard du Palais”. Au cinéma, il tourne sous la direction de Jean-Pierre Mocky dans “Le cabanon rose” et sera à l’affiche de “Monsieur Henry” de Fred Raynaud, dont la sortie est prévue en 2017.

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 15:14

Manuel Blanc

Publié dans Invités
Page 2 sur 2
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales et de réaliser des statistiques de visites.