dimanche, 04 juin 2017 17:34

Philippe Caroit

Sa belle gueule et ses yeux bleus comme l’océan lui ont souvent valu de jouer les séducteurs. Le comédien, qui se partage équitablement entre cinéma, télévision et théâtre, est, sur le petit écran, un abonné des grandes sagas : après «Les grandes marées» (1993), on le retrouve successivement dans «Tramontane» (1999) aux côtés d’Alexandra Vandernoot, «Méditerranée» (2001) avec Ingrid Chauvin puis «Le Bleu de l’océan» (2003) face à Claire Borotra. L’un de ses rôles majeurs reste cependant celui de l’Inspecteur David Kaan  dans la série «Bœuf-carottes», diffusé entre 1995 et 2001. Il y donne la réplique au grand Jean Rochefort, qui incarne le Commissaire Antoine Venturi. Pendant 9 saisons, Philippe Caroit est le «chef» Gilles Sagnac de la série «R.I.S., police scientifique». Dernièrement on a pu le voir dans «Meurtres à La Rochelle», «Mallory» et «Camping Paradis».

Mais cette année il joue dans le film de Jean-François Davy, «Vive la crise» présenté dans le cadre du Festival.

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 16:25

Jean-Claude Dreyfus

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 16:08

Gabrielle Lazure

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 15:29

Tcheky Karyo

Tchéky Karyo, est l’un des rares comédiens français à avoir une carrière internationale, il a en effet tourné dans le monde entier pour des réalisateurs qui comptent parmi les plus grands. Né le 4 octobre 1953 à Istanbul, Tchéky Karyo, de son vrai nom Baruh Djaki Karyo, a grandi à Paris, où son père s’était établi comme tailleur. Il fait ses débuts au cinéma en 1981 dans “Le Retour de Martin Guerre”, où il se fait remarquer. “L’Ours”, en 1988, puis “Nikita”, en 1990, lui offrent une renommée internationale qui lui permet de mener une carrière aux États-Unis, en jouant dans des superproductions comme “1492 : Christophe Colomb” de Ridley Scott. Le monde des séries télévisées fait alors appel à lui. En 2009, il interprète un chef de guerre romain désabusé, dans le livre IV de la série Kaamelot, d’Alexandre Astier. Entre 2014 et 2017, il campe un détective dans la série “The Missing”, de Tom Shankland. Au cours de sa carrière, il a joué dans plus de 90 films au cinéma, tourné dans 14 téléfilms ou séries télévisées et interprété pas moins de 12 rôles dans des pièces de théâtre. Récemment, il a été à l’affiche des deux volets du film “Belle et Sébastien” dans lequel il incarne César le grand-père de Sébastien. Tchéky Karyo a reçu le Prix Jean Gabin en 1986 et le Prix de la Meilleure interprétation masculine en 2008, pour “L’Affaire Bruay-en-Artois” au Festival de la Fiction TV de La Rochelle.

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 15:23

Amir El-Kacem

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 15:19

Michel La Rosa

Acteur, Animateur Télé et Maître de Cérémonie du Festival

Connu pour sa bonne humeur légendaire et sa capacité à animer les émissions ou les débats, Michel La Rosa sera, cette année encore, le Maître de Cérémonie du Festival. Tous les soirs, ce sera lui, qui, sur la scène du Palais des Congrès, aura la tâche d’animer et de présenter les films qui seront diffusés, sans oublier les hommages qui seront rendus à des grands noms du cinéma Français. Michel La Rosa est un visage connu du public. Il a démarré sa carrière d’acteur en 1979, mais l’a interrompu en 1984, quand il s’est consacré à son rôle d’animateur et de producteur à la télévision. Sur France 2 on a pu le voir dans : «Matin bonheur», «Villa de Stars», «Eté show», «Ca va Tanguer». De 1998 à 2013 il présente les émissions «Télé Vitrine» et “Shopping Avenue Matin” sur TF1. Revenu au monde de la comédie, il est au casting des séries télévisées “Camping Paradis”, “Plus Belle la Vie” ou encore “Boulevard du Palais”. Au cinéma, il tourne sous la direction de Jean-Pierre Mocky dans “Le cabanon rose” et sera à l’affiche de “Monsieur Henry” de Fred Raynaud, dont la sortie est prévue en 2017.

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 15:16

Jean-Christophe Bouvet

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 15:08

Stéphane Hénon

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 14:40

Marie-Christine Adam

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 12:38

Rémy Julienne

Monsieur Rémy Julienne est né le 17 avril 1930 à Cepoy. Au début il conduisait des poids lourds dans l'entreprise de son père.

Il faisait aussi du moto-cross et il fut champion de France de 500 National en 1957, deuxième de la coupe en 1960-1962 et plusieurs fois sélectionné en équipe de France.

Gil Delamare, talentueux cascadeur disparu trop tôt a été le "découvreur" de Rémy Julienne.

"J'ai trouvé un motard fantastique, un authentique champion de cross, et en plus, un garçon bien. Bien moralement - droit, franc, presque timide, modeste en tout cas - et bien physiquement, ce qui lui permettra de doubler n'importe quelle vedette."

Il s'est marié (avec Antoinette) en 1956, il avait alors 26 ans. Ils ont eu 2 fils, Michel né en 1956 et Dominique né en 1963.Ils ont eux aussi commencé le métier de cascadeur dès leur plus jeune âge (5 et 12 ans). Le plus grand montrait alors à son jeune frère comment faire de la moto.

Rémy Julienne débuta ce dangereux métier en 1964 avec l'aide précieuse de son ami Gil Delamare malgré la réticence de ses parents. En 35 ans de cinéma, il a réalisé plus de 1200 films.

En Amérique, il a reçu un oscar, celui de la meilleure coordination de cascades, concernant l'un des nombreux James Bond auquel il a participé.

C'est en 1981 (Rien que pour vos yeux) que Rémy Julienne a commencé sa collaboration avec les producteurs des James Bond. Depuis il a systématiquement été consulté pour les épisodes qui ont suivi.

Rémy Julienne a créé un centre de formation pour les jeunes cascadeurs afin d'ouvrir un show de cascades sur le site de Disneyland. Cette attraction se trouve dans la nouvelle partie du parc. Elle consiste à effectuer des sauts avec des véhicules semblant circuler au milieu d'un village reconstitué. Toutes les rampes de lancement sont habilement dissimulées. Il n'est évidemment pas permis d'en décrire précisément le fonctionnement.

Publié dans Invités