vendredi, 16 juin 2017 13:52

Alexandre Thibault

La comédie, Alexandre Thibault a ça dans le sang ! Il est en effet le fils de l’acteur Jean-Marc Thibault et de la comédienne et scénariste Sophie Agacinski. Pour autant, le jeune homme suivra des cours à l'American Center avec Mars Adjadj, ainsi qu’à l'Ecole du Passage avec Niels Arestrup. Même s’il a tourné pour le cinéma, c’est la télévision qui lui a offert ses plus beaux rôles, que ce soit dans des téléfilms (comme «Orages d’été», «Le Rouge et le Noir», «Jean Moulin», «Un été de Canicule», «Eaux troubles» et «Maman au cœur») ou des séries à succès à l’image de «Camping paradis» et d’«Une famille formidable» dans lesquelles il campe les personnages récurrents de Mathieu Beaurivage et Julien Viguier.

Prix du Jeune Espoir (dans "Terre indigo") au Festival RAIMU, Prix d'interprétation au Festival de Luchon (dans "Le Tuteur"), Alexandre est aussi passé derrière la caméra pour réaliser des films publicitaires ainsi qu’un court métrage intitulé «Tarot».

Publié dans Invités
vendredi, 16 juin 2017 12:03

Lola Marois-Bigard

Publié dans Invités
mardi, 13 juin 2017 11:30

Dounia Coesens

Publié dans Invités
dimanche, 11 juin 2017 15:38

Khaled Alouach

Publié dans Invités
dimanche, 11 juin 2017 15:21

Chad Chenouga

Publié dans Invités
samedi, 10 juin 2017 14:37

Saïda Jawad

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 18:17

Olivier Megaton

De son vrai nom Olivier Fontana, celui qui tire son pseudonyme de l'explosion d'Hiroshima qui a eu lieu 20 ans avant sa naissance, est à la fois réalisateur, romancier et peintre. Olivier Mégaton est d'abord connu pour la réalisation de clips musicaux, surtout dans le domaine de la musique urbaine, dans lequel il a évolué en tant que graphiste. Il a également réalisé des courts métrages, et c'est tout naturellement qu'il s'est lancé en 2000 dans le cinéma avec le film «Exit». En 2008, il dirige Jason Statham dans le troisième volet de la série «Le Transporteur». En 2011, sa nouvelle production a pour titre «Colombiana», un film franco-américain avec Zoe Saldana, et la suite «Taken 2 & 3» est également confiée à Olivier Mégaton, en 2013 et 2015 avec notamment les acteurs Liam Neeson et Maggie Grace ainsi que Forest Whitaker qui rejoint le 3ème volet de la désormais célèbre saga...

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 18:11

Lou Gala

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 17:42

Ludovic Berthillot

Publié dans Invités
dimanche, 04 juin 2017 17:38

Marthe Villalonga

Cette grande dame du cinéma français, qui a tourné dans près d’une soixantaine de films, a étudié l’art dramatique au Conservatoire d’Alger. Installée à Paris, elle se produit dans des pièces de théâtre ainsi qu’à la télévision (dans des séries comme «Janique Aimée», «Les Saintes chéries» et «Agence intérim»). Au cinéma, elle accède à la consécration avec son personnage de mère abusive de Guy Bedos dans «Un éléphant ça trompe énormément» puis «Nous irons tous au paradis», deux comédies d’Yves Robert. Un personnage qui, par la suite, lui collera longtemps à la peau, en témoignent ses nombreux rôles de mère juive («Inspecteur la Bavure», «Banzaï», «Trois hommes et un couffin», «Pizzaiolo et Mozzarel», «La Baraka»…). En 1985, elle explose sur le petit écran en interprétant la très populaire femme de ménage Rose Le Plouhannec dans la série télévisée «Maguy» et s’impose dans le cœur du public français. André Techiné lui permet de montrer toute l’étendue de son talent dans «Les innocents» et surtout «Ma saison préférée». On y retrouve une Marthe toute en sensibilité, aussi à l’aise dans ce registre pourtant dramatique, que dans les comédies où elle joue habituellement. Très active au théâtre, elle est plus discrète sur le petit écran, où on a pu cependant la voir ces dernières années dans la série «Docteur Sylvestre» ou la saga «Tramontane» et faire des apparitions très remarqués dans les séries «Fais pas si, fais pas ça», «scènes de ménages» et «Nos chers voisins». Toujours aussi demandée, elle a tourné dans «Au secours, j’ai 30 ans !», «Les dalton» où elle est irrésistible en Ma Dalton, «Comme t’y es belle !», et plus récemment dans «Supercondriaque» de Dany Boon, «La Dernière Leçon» de Pascale Pouzadoux et «Ils sont partout» d'Yvan Attal. On la retrouvera en 2018 dans «Mon brillantissime divorce» un film de Michèle Laroque.

Publié dans Invités