dimanche, 17 juin 2018 17:21

Élodie Varlet

Révélée par la série «Plus Belle la Vie», Elodie Varlet est une jeune femme de 27 ans qui connaît bien la région. En effet, originaire de Lille, elle est venue à Montpellier pour étudier le cinéma avant de compléter sa formation par un master en conception audiovisuelle à Marseille. Tout en jouant dans quelques pièces de théâtre, elle s’initie aux métiers de la régie et du montage. En 2006, elle est retenue au casting de «Plus Belle la Vie» pour le rôle d’Estelle, une jeune fille soignée d'une hépatite auto-immune, qui tombe amoureuse de son médecin. Elle apparaît dans le clip «Derniers Baisers» de Laurent Voulzy, et elle a tenu le rôle de Gabrielle d’Estrées dans le téléfilm «L’assassinat d’Henri IV». Elle jouait le rôle de la maîtresse de ce dernier. Ces deux dernières années on a pu la retrouver dans Meurtres à La Ciotat de Dominique Ladoge ou elle tient le rôle d'Anne Sauvaire, dans CUT !  : ou elle joue Angèle, dans Commissaire Magellan, Nina et Camping Paradis.

Publié dans Invités
dimanche, 17 juin 2018 09:15

Déborah François

est une actrice belge. Elle s'est fait connaître en 2005 grâce à son premier rôle dans L'Enfant des frères Dardenne. En 2009, elle remporte le César du meilleur espoir féminin pour Le Premier Jour du reste de ta vie de Rémi Bezançon.

Elle apparaît pour la première fois sur grand écran à 16 ans1 dans le rôle de Sonia dans L'Enfant de Jean-Pierre Dardenne et Luc Dardenne. Ce film remporte la Palme d'or au Festival de Cannes 2005.

En 2006, on retrouve la jeune actrice dans les salles obscures aux côtés de Catherine Frot avec La Tourneuse de pages de Denis Dercourt.

Mais c'est l'année 2009 qui marque un tournant : elle tient le premier rôle féminin de la comédie dramatique de l'argentin Alexis Dos Santos, London Nights ; puis elle côtoie Judith Godrèche et Frédérique Bel dans la comédie de moeurs Fais-moi plaisir, écrite et réalisée par Emmanuel Mouret ; par ailleurs, elle donne la réplique à Matthias Schoenaerts dans le drame belgo-néerlandais My Queen Karo, de Dorothée Van Den Berghe ; enfin, elle accède à la reconnaissance critique en France en remportant le César du meilleur espoir féminin pour son interprétation de la jeune Fleur dans l'acclamée comédie dramatique Le Premier Jour du reste de ta vie, de Rémi Bezançon, sorti l'année précédente.

Elle est la marraine d'une ASBL liégeoise nommée « L’Atelier Scènes et Fil » qui est devenue, en février 2008, une entreprise coopérative2.

En 2010 sort un nouveau projet international, le drame Memories Corner d'Audrey Fouché, où elle joue une journaliste française envoyée au Japon. A la télévision, elle joue aussi une étudiante se prostituant dans le téléfilm Mes chères études, écrit et réalisé par Emmanuelle Bercot.

En 2011, elle seconde Vincent Cassel dans le thriller franco-espagnol Le Moine, de Dominik Moll. Mais elle est aussi la tête d'affiche de la comédie dramatique sociale Les Tribulations d'une caissière, de Pierre Rambaldi. Sa performance lui vaut le Prix d'interprétation féminine au Festival de Sarlat, ainsi qu'une nomination aux Magritte du cinéma de la meilleure actrice.

En 2012, elle partage l'affiche de la comédie d'époque Populaire, de Régis Roinsard – Rose Pamphyle3, avec la star hexagonale Romain Duris. Un long-métrage acclamé par la critique.

En 2013, elle tient le rôle principal du téléfilm C'est pas de l'amour, de Jérôme Cornuau, consacré aux violences conjugales.

 
Déborah François en 2016 à la 41e cérémonie des César.
En 2014, elle fait partie du casting réuni par Nicole Garcia pour sa comédie dramatique Un beau dimanche. Elle évolue aussi aux côtés de Pio Marmaï et Michael Lonsdale pour la saluée comédie dramatique Maestro, réalisée par Lea Fazer.

En 2015, retour à la télévision pour le thriller J'ai épousé un inconnu, de Serge Meynard, où elle incarne une psychiatre.

L'année 2016 est marquée les sorties de deux projets populaires : tout d'abord, elle joue la jeune journaliste dont s'éprend le héros de la comédie familiale Ma famille t'adore déjà !, de Jérôme Commandeur ; puis elle prête ses traits à Hortense Fiquet, l'épouse de Paul Cézanne, dans le biopic Cézanne et moi, de Danièle Thompson. Enfin, elle reste dans le cinéma d'auteur français en étant la tête d'affiche du thriller psychologique Fleur de tonnerre, co-écrit et réalisé par Stéphanie Pillonca-Kervern.

En 2017, même alternance : elle fait partie de la large distribution du film choral Chacun sa vie, écrit et réalisé par Claude Lelouch ; et se lance dans la comédie légère avec l'humoriste Alison Wheeler pour Loue-moi !, de Coline Assous et Virginie Schwartz. Et c'est à la télévision qu'elle défend un projet plus ambitieux : elle est au casting de la série dramatique Manon 20 ans, de Jean-Xavier de Lestrade.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Déborah_François

By Déborah François and Sandrine Kiberlain at the 2009 Deauville American Film Festival-01.jpg: Mireille Ampilhacderivative work: Caspian blue [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons 

Publié dans Invités
samedi, 16 juin 2018 09:01

Jean-Pierre Kalfon

Publié dans Invités
samedi, 16 juin 2018 08:55

Jean-François Garreaud

Publié dans Invités
samedi, 16 juin 2018 08:49

Alika Del Sol

Publié dans Invités
samedi, 16 juin 2018 08:45

Leslie Coutterand

Publié dans Invités
samedi, 16 juin 2018 08:40

Jean-François Davy

Publié dans Invités
samedi, 16 juin 2018 08:38

Jean-Yves Berteloot

Publié dans Invités
samedi, 16 juin 2018 08:29

Ludovic Bernard

Réalisateur, Assistant à la réalisation, Scénariste

https://www.unifrance.org/annuaires/personne/331654/ludovic-bernard

 

Publié dans Invités
samedi, 16 juin 2018 08:19

Olivier Ayache-Vidal

Après des études en sciences sociales et communication, il travaille comme créatif dans une agence de publicité. Il devient reporter photo en 1992. Il part en mission pour l’UNESCO et voyage à travers le monde pour l’agence Gamma. En cinq ans, il réalise une trentaine de reportages dans une quinzaine de pays.

En 1997, il écrit son premier scénario de bande dessinée. Il crée la série Fox One, traduite en cinq langues et vendue à plus de 90 000 exemplaires.

En 2002, il réalise son premier court métrage, Undercover1, une performance de sept minutes mélangeant cinéma et spectacle vivant, récompensée par plusieurs prix internationaux[réf. nécessaire]. Il tourne ensuite Coming-out2 une comédie avec Omar Sy et dont le scénario fait l’objet d’une adaptation dans le spectacle d’Omar et Fred. En 2006, il réalise Mon dernier rôle3 avec Patrick Chesnais, une comédie noire sélectionnée dans plus de cinquante festivals et adjudicataire de plusieurs prix : grand prix au Festival du court métrage d'humour de Meudon, grand prix du Festival Juste pour rire (Montréal)

En 2007, pendant six mois, il tourne Hôtel du Cheval blanc4, un documentaire sur les conditions misérables vécues par des milliers de familles hébergées à l’année dans des hôtels insalubres.

En 2008, il part en Chine pour adapter et mettre en scène son premier spectacle vivant, le ballet Casse-noisette. Cette version produite par le Gruber Ballet Opéra réunit sur scène trente-neuf artistes du Cirque national de Chine pour une tournée mondiale qui débute par la France en 2009.

En 2012, il écrit et réalise Welcome to China5 avec Gad Elmaleh et Arié Elmaleh6. Tourné en Chine, le court-métrage met en scène les deux frères dans leur propre rôle.

En 2017 il réalise «Les Grands Esprits».

Copyright : https://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_Ayache-Vidal

© By YanRB [CC BY-SA 4.0], from Wikimedia Commons

Publié dans Invités